Les petits lapins

Campagne contre l’abandon des animaux domestiques 2011

Chaque année les associations de protection animal, telles la S.P.A. et 30 millions d’amis, se mobilisent pour lancer de grandes campagnes de prévention contre l’abandon des animaux domestiques. Si tout le long de l’année, de très nombreux animaux sont retrouvés errants dans la rue, l’arrivée des vacances remporte la palme d’or des abandons. Plus de 200 000 animaux sont abandonnés chaque année ce qui place la France n°1 en Europe !

Décès et problèmes économiques des maîtres sont les raisons de la présence de certains pensionnaires en refuge. Pour d’autres, ils n’ont été rien de plus que le fruit de cadeaux irréfléchis par et pour des gens irresponsables. L’animal grandi, il est alors devenu coûteux et contraignant, on s’en débarrasse.

Cf. article sur la touchante histoire de Guylaine, le sauvetage d’un lapin abandonné










Un Animal, un être sensible

Un animal, quel qu’il soit, chien, chat, lapin, furet, etc. est un être sensible et intelligent. Il ressent lui aussi la joie et le bonheur, l’amour et la tendresse, la peur et l’angoisse, le désespoir et la détresse. Il vit, il joue, il aime, il pleure, il meurt. Un animal n’est pas moins important qu’un être humain, il est différent.

 

 

Que deviennent ces animaux abandonnés ?

 

Certains succombent à l’abandon et meurent dans la rue. Blessures, faim, soif, manque d’affection, souffrance, mort….






Quelques autre sont sauvés par des refuges et peuvent espérer une vie meilleure.














Le reste est attrapé par la fourrière et euthanasié.

La vidéo ci-dessous provient du site www.protection-des-animaux.org et ne présente aucune image extrêmement violente, seulement la triste réalité de ce qu’est une fourrière, donc attention aux âmes sensibles….




L’abandon, un acte réprimé par la loi



Si vous êtes témoin de mauvais traitement ou d’actes de cruauté sur des animaux (chat, chien, équidé, etc…), vous pouvez contacter le service Enquêtes de la S.P.A. en précisant les faits et le lieu.

Service Enquêtes

Ecrivez à : enquetes@spa.asso.fr

 

Tous les actes accomplis intentionnellement dans le but de provoquer la souffrance et/ou la mort d’un animal tel l’abandonles sévices, etc. constituent des délits et sont punis par la loi.

Article 521-1 du Code pénal :

Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende. A titre de peine complémentaire, le Tribunal peut interdire la détention d’un animal, définitivement ou nonPour en savoir plus…

LFDA, La Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences.Reconnue d’utilité publique. (http://www.fondation-droits-animal.org/)







Ci-dessous, la vidéo de la campagne 2011 de 30 millions d’amis contre l’abandon des animaux domestiques.

30 Millions d’Amis – Campagne contre les abandons par 30-Millions-d-Amis


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous
Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>