Les petits lapins

Eau et nourriture

L’eau

Il faut bien évidemment que le récipient à eau soit toujours rempli et qu’il soit changé tous les jours.

Les granulés

Apports: : les granulés constituent un aliment déshydraté facile d’emploi et facile à se procurer pour le lapin de compagnie. On en trouve effectivement dans toutes les animaleries. Il faut cependant prendre de la nourriture uniquement pour lapin et non des paquets intitulés « lapins et cobayes » par exemple. Les granulés constituent un aliment complet et riche pour votre lapin. Privilégiez cependant les granulés plutôt que le mélange de céréales, celui-ci est en effet constitué de toutes sortes de céréales comme les graines de tournesol, des raisins secs, etc. aliments trop gras et que le lapin ne trouverait jamais dans la nature à l’état sauvage. De plus il risque de trier les graines qu’il préfère de celles qu’il n’aime pas et cela peut entraîner des carences par la suite.

Les granulés doivent être composés de 18% de fibres minimum, 13 à 15% de protéines et très peu de calcium, moins de 1%. Les granulés participent à l’usure des dents.

Les bons aliments

Attention, le lapin est une espèce herbivore, ne lui donner donc pas n’importe quoi ! La nourriture du lapin doit être constituée essentiellement de fibres et très peu de nutriments (tout le contraire de notre nourriture). De plus, du fait de la fragilité de son appareil digestif, seuls certains aliments sont conseillés, d’autres sont toxiques, alors si vous n’êtes pas sûr de l’aliment que vous souhaitez lui donner, vérifiez si celui-ci est bon ou non pour votre lapin. Vous pouvez trouver ci-dessous une liste non exhaustive d’aliments bons pour votre lapin, pour plus de précisions, vous pouvez vous rendre sur le site de Fédération Française de cuniculicuture ou sur le site de Marguerite and cie (liste très complète).

Les légumes doivent être propres (sans terre), frais et bien vert. Les feuilles jaunies sont toxiques. Les fruits doivent être donnés sans leurs pépins, souvent toxiques également.

Légumes:

  • Salade (excepté la laitue)
  • Endive
  • Céleri branche et rave
  • Fenouil
  • Fanes de radis et de carottes
  • Panais
  • Feuilles extérieures de l’artichaut
  • Feuilles de navet

Herbes et aromates

  • Aneth
  • Persil plat et frisé
  • Herbe à chat
  • Basilic
  • Cerfeuil
  • Coriandre
  • Estragon
  • Feuilles de fraisier, de framboisier et de mûrier
  • Marjolaine
  • Menthe
  • Origan
  • Pissenlit*
  • Romarin
  • Thym

Fruits

En quantités limitées :

  • Fruits (car très sucrés)
  • Carotte (sucré, peut être considéré comme un fruit)
  • Les choux et le brocolis (peuvent donner des ballonnements au lapin)
  • Blettes
  • Cresson
  • Epinard
  • Bulbe du navet (pas plus d’une fois par semaine)
  • Poivron (enlever pépins et partie blanche)
  • Topinambour

A Proscrire absolument :

  • Avocat
  • Soja
  • Oignons
  • Laitue
  • Chou blanc et chou chinois
  • Ail (toxique)
  • Oseille
  • Sauge
  • Pomme de terre (problèmes digestifs parfois graves)
  • Patate douce
  • Poireau
  • Epluchures
  • Pain, chocolat et viennoiseries (biscottes, etc.)

* Si les urines sont rouges après sa consommation, c’est normal, pas de panique !

Conclusion

  • Le foin doit constituer 70% de la nourriture du lapin
  • La verdure 20% environ
  • Les granulés 10%
  • Et en bonus quelques les friandises (morceaux de fruits frais sans pépin), occasionnellement.

Page suivante : Quelle quantité donner à son lapin ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous