Les petits lapins

L’anatomie et les sens du lapin nain

Ci-contre l’anatomie d’un lapin nain angora

Développons un peu…

 

Les yeux

Difficile d’imaginer que notre lapin ne voit pas les mêmes choses que nous, ni de la même façon et pourtant…le lapin possède une bien meilleure vision que nous sur certains points et bien moins bonnes sur d’autres :

  • Le placement des yeux du lapin nain de part et d’autre de sa tête lui permette d’avoir un champ panoramique d’environ 360°. De cette façon, ils perçoivent leur environnement tout autour d’eux bien mieux que nous. Ils ont également une bonne vision de nuit, l’obscurité ne les dérange absolument pas.
  • Néanmoins, ils perçoivent mal les couleurs, hormis le rouge et le vert et n’ont pas une bonne vue de loin.

Le museau

Le lapin a un odorat extrêmement développé, que l’on peut difficilement comparer avec nous En effet le lapin possède environ 100 millions de cellules olfactives quand l’être humain n’en possède « que » 3 millions…Cela confère à ce premier un odorat très développé lui permettant par ce biais, de communiquer avec ses congénères en marquant son territoire.

Les Vibrisses (moustaches)

Si vous possédez un lapin angora et qu’un jour il vous prend l’envie de vous improviser coiffeur, faites très attention à ses vibrisses. Implantées au niveau du museau, comme pour les chats ou les rongeurs, ce sont-elles qui lui permettent de s’orienter de jour comme de nuit. Ne les coupez donc surtout pas ou votre lapin serait complètement désorienté !

Les oreilles

Petites, grandes ou tombantes, le lapin a une ouïe extrêmement fine. Ceci est notamment dû au fait que les oreilles du lapin nain sont incurvées en forme de cornet et son indépendantes l’une de l’autre, permettant un large champ d’écoute (360°). Le lapin nain est alors très sensible à toute forme de bruit et particulièrement aux sons forts, aiguës et inhabituels qui peut être pour lui une source de stress intense.

Remarque: l’ouïe du lapin bélier est moins bonne que ses congénères du fait de leur orientation vers le bas. Mais elle est reste très bonne et sensible malgré tout.

La langue (le goût)

Le lapin possède une langue proportionnelle à sa taille, c’est-à-dire toute petite ! Et trop mignonne… surtout quand il vous lèche. Et malgré sa petite taille, c’est grâce à elle que le lapin peut distinguer l’amer de l’acide et le sucré du salé. Trop fort ces lapinous ! Et en plus de cela, chacun possède également ses propres goûts, certains vont adorer certains aliments, d’autres beaucoup moins voire pas du tout. Pitchoune par exemple adore les endives !

Physiologie

  • La température du lapin se situe environ entre 38,5 et 39,5°C
  • La fréquence respiratoire peut varier de 40 à 100 respirations par minute
  • La fréquence cardiaque varie de 150 à 300 pulsations par minute
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous